Rénovation d’une maison ancienne : les étapes importantes

Rénovation d’une maison ancienne : les étapes importantes

Pour réussir la rénovation d’une maison ancienne, il faut se poser les bonnes questions. Si ces maisons se font apprécier par leur charme particulier, des travaux sont nécessaires pour retrouver cela. Ces travaux sont à confier à des professionnels sinon cela peut coûter cher et s’éterniser. Zoom sur les détails importants.

Un état des lieux détaillé

Le choix et l’acquisition d’une maison ancienne ne doivent pas se faire seulement sous le coup de l’émotion. En effet, il faut avoir un esprit critique afin de bien déterminer les vrais atouts et surtout les faiblesses de la maison. Cela permet d’éviter de se retrouver à devoir refaire des travaux interminables et très coûteux. De plus, il y a certains détails techniques qu’il faut aussi soulever.

C’est pour cela qu’il est plus que nécessaire de se faire accompagner par un professionnel. Ne pas hésiter à demander un devis gratuit sur julienrenove.be. Les vérifications concernent notamment les murs, les sols et les plafonds. Il en est de même pour le fonctionnement général de la maison ainsi que le système d’isolation.

Sans oublier les diagnostics concernant la plomberie, l’électricité, les diagnostics thermiques, etc. Il faut aussi s’intéresser aux matériaux utilisés et leur état général. On peut aussi commencer à imaginer l’aménagement souhaité. Ceci dit, estimer les travaux nécessaires dans le cas où l’on souhaite améliorer l’aménagement ou faire de l’extension par exemple. Pour résumer, il est vraiment question des détails et de poser les bonnes questions.

Quelques étapes clés

Après l’état des lieux dont l’identification des éventuels problèmes, il est temps de trouver les solutions. A commencer par le choix du professionnel à qui confier les travaux notamment pour la sécurité et la qualité des travaux. On peut aussi envisager à cette étape à se renseigner sur les aides financières qu’on peut obtenir pour la réalisation des travaux. C’est aussi le moment de voir le plan de rénovation avec l’architecte.

L’étape suivante consiste à déclarer le chantier. En effet, l’aspect administratif est à prendre au sérieux afin d’éviter les éventuelles sanctions. On peut citer, entre autres, la demande d’un permis de construire en cas de travaux d’extension. Ou encore la déclaration préalable pour la rénovation de façade notamment le choix parmi les palettes de couleurs autorisées dans le Plan Local d’Urbanisme ou PLU, etc.

Après cela, on peut alors commencer la démolition après laquelle on peut attaquer les travaux de gros œuvres. Cela inclut l’isolation qui est une partie très importante notamment pour le confort thermique dans la maison. D’autant qu’il y a de fortes chances de déperdition de chaleur par les fissures ou le toit selon l’état de la maison.

Enfin, pour une habitation confortable et aux normes, il faut remettre en état les différents réseaux. A réaliser par des professionnels également. A termine bien entendu par les finitions et l’aménagement. Pour cela, on peut s’en occuper soi-même ou contacter un décorateur. A noter que d’une manière générale, le coût de la rénovation d’une maison ancienne est plus ou moins entre 1 500 et 3 000 euros.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *