Les étapes clés pour réussir l’extension de votre maison

Travaux d’extension

L’agrandissement d’un logement demande parfois tout un chantier. Vous pouvez assurer vous-même le projet ou le confier à une entreprise de construction. Dans les deux cas, il y a quelques étapes obligatoires à suivre pour mener à bien l’extension de votre maison.

Murir les idées d’extension en couchant les plans sur papier

Comme tout projet, la toute première étape de votre extension consiste à l’imaginer. Mûrissez vos idées en envisageant toutes les éventualités. Dans certaines situations il faut une véranda. Parfois, il faut un autre type d’aménagement. Vous devriez réfléchir au chauffage, l’orientation, mais surtout l’apport esthétique de cet ajout. Quoi que vous décidiez, il est important de se conformer au plan d’urbanisme. Ce document régit toutes les rénovations en Belgique, comme en France. Il faut notamment respecter l’alignement obligatoire. Vérifiez la constructibilité de votre parcelle de terrain. Étudiez en détail les contraintes techniques, surtout en matière de vis-à-vis. Il est interdit d’avoir des ouvertures juste devant celles de vos voisins.

Faire les demandes au préalable auprès des autorités municipales

Les formalités à accomplir pour l’ajout d’une véranda ou carrément d’une extension en dure sont à faire au niveau de la municipalité. Vous devriez vous rapprocher du bureau chargé du respect du plan d’urbanisme. Cette entité au sein de la commune peut vous donner son aval après avoir étudié votre dossier. Cette requête comprend normalement une demande ainsi que des dessins techniques. Ce croquis peut être esquissé manuellement si l’aménagement est peu important. Au-dessus de 20 min 2 s de surface habitable supplémentaire ou de 150 m2 de superficie totale, il faudra confier la démarche à un architecte. Cet expert connaît parfaitement les législations en vigueur. Il veille également au respect des normes.

Réaliser les travaux, de préférence par les soins d’un professionnel

À moins de disposer de base solide en bâtiment, il serait préférable de confier la mise en œuvre des travaux à un professionnel de l’aménagement. Vous pouvez notamment faire appel à entrepreneur Eg Renove si vous vous trouvez en Belgique. Le prestataire veille au respect du budget. Il exécute la mission conformément à vos descriptions. Ce serait encore mieux s’il est possible d’avoir des plans d’architecte. Ces documents donnent en détail la réalisation des différentes étapes. Ils facilitent la coordination de plusieurs corps de métier si le chantier demande de multiples interventions. C’est le cas si un artisan finisseur se charge du carrelage et du plafond tandis qu’un menuisier-métallier s’occupe des murs.

Isoler l’agrandissement et faire une déclaration Il est important de s’assurer que votre extension est bien étanche. Le toit devrait tenir à une forte pluie et une certaine épaisseur de neige. Il faudra également isoler les murs, le plafond ainsi que le sol. Le but est de se conformer aux recommandations de la réglementation thermique RT2012. Cette dernière fait preuve d’une tolérance pour les extensions de moins de 50 min 2 s. Il faudra tout de même veiller à ce que le chauffage soit efficace et écologique en même temps. Vous devriez aussi faire une déclaration auprès de la commune pour que la surface habitable supplémentaire soit ajoutée à votre feuille d’impôts.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *